Ouverture du premier sceau
INSTRUCTIONS PRÉOPÉRATOIRES

Une fois sortis de leurs lits, les gens sont en général convaincus d'être parfaitement réveillés, alors qu'ils vont et viennent au milieu d'un monde qu'ils ne verraient pas s'ils n'avaient été conditionnés à cette fin. Même ce qu'ils ont de plus intime, leur corps, leurs gestes, leurs attitudes, et jusqu'à leur personnalité, ne sont que leçons apprises. Cette connaissance fallacieuse est comme un voile devant leurs yeux, les plus clairvoyants n'apercevant fortuitement la Réalité qu'à travers les déchirures d'un conditionnement éventuellement bâclé. Ceux-ci sont les “ appelés ”, mais il leur reste encore à recouvrer une vue totalement saine, pour devenir des “ élus ”.

La lampe du corps, c'est l'œil.
Quand ton œil est sain, ton corps est tout entier dans la lumière ;
mais quand ton œil est malade, ton corps est dans l'obscurité.

Vois donc si la lumière qui est en toi n'est pas ténèbres ! †1

[Extrait de la page 51]

[...]




© 2001-2017

Valid HTML 4.01! Valid CSS!