Ouverture du cinquième sceau
LA MARQUE DES ÉLUS

Petits enfants, vous n'êtes pas de ceux qui arborent effrontément le nom de la Bête, mais vous en portez néanmoins le chiffre sur la main ou le front. C'est ce code qui vous autorise à “ gagner ” laborieusement votre vie en tant que citoyens de la grande cité qui a la royauté sur les rois de la terre †1, c'est-à-dire de la civilisation issue de la Renaissance (de la Bête). Cette marque certifie que vous avez été éduqués et que Babylone la grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre †2, peut vous employer sans risque à produire et à consommer, en d'autres termes, à faire marcher son commerce. [Extrait de la page 189]

[...]

Dans une note du précédent chapitre, vous avez vu que « paradosis » (le terme grec dont la somme des lettres vaut 666) – vient d'un verbe qui signifie entre autres : transmettre, enseigner, obliger quelqu'un à être enseigné, et que ce mot ne désigne pas seulement la transmission, mais aussi ce qui est transmis : une tradition, une doctrine, un enseignement. Cela signifie que la tradition des anciens †21 en cause dans la controverse qui opposa Jésus, aux Pharisiens et aux scribes, n'était rien d'autre que l'une des formes primitives de l'actuel enseignement des hommes ; voilà pourquoi Jésus dit à ses disciples :

« Attention ! Gardez-vous du levain des Pharisiens et des Sadducéens ! » †22

Mais Matthieu raconte que les Douze prirent cette mise en garde au premier degré, et qu'il fallut encore que Jésus les tance vertement pour qu'ils saisissent enfin la métaphore…

Alors ils comprirent qu'il n'avait pas dit de se garder du levain des pains,
mais de L'ENSEIGNEMENT des Pharisiens et des Sadducéens. †23

Cher Lecteur, chère Lectrice, petits enfants, cette mise en garde du Christ est fondamentale. Elle vous confirme que l'Enseignement (désigné par le 616 en hébreu et le 666 en grec) est au cœur du Salut. Malheureusement, l'heure n'est plus aux précautions. La rechute prédite †24 par le Christ s'est déjà produite : l'époque moderne et la Grande Tribulation ne font qu'une, et Dieu a décidé de l'abréger pour sauver les élus – pour vous sauver de la seconde mort. Le Faux prophète et ses armées de faux prophètes vous ont fait absorber les idées fausses de leurs programmes scolaires avec la bénédiction de vos familles, et vous n'avez plus aujourd'hui pour référence qu'une vision totalement faussée du Réel : l'image de la Bête. [Extrait des pages 193-194]

[...]




© 2001-2017

Valid HTML 4.01! Valid CSS!