Ouverture du sixième sceau
LES STRATÉGIES PÉDAGOGIQUES
DU SAUVEUR

[...]

Question 19 : Tu me diras donc… « Comment peux-tu parler de Salut, c'est-à-dire admettre qu'il y a des gens à sauver, et, dans le même temps, soutenir que Dieu est seul ? N'est-ce pas encore totalement incohérent ? »

Réponse : L'idée qu'il existe des gens à sauver appartient au modèle du Sauveur. Comme les modèles du Potier ou du rêve, ce modèle est utilisé dans un but précis : montrer que le Seigneur-Esprit †17 (Dieu) – et son Discours (le logos, par qui tout a paru) – est seul (puisque le logos est Dieu †18), comme est seul aussi le Dieu potier. Quand ce but est atteint, il n'y a évidemment plus personne à sauver, ce qui revient à dire que “ tout le monde ” est sauvé. C'est de la pédagogie, et il n'y a là aucune incohérence. [Extrait de la page 307]

[...]

Tu voudrais certainement que les idées justes s'incorporent dans le Monde sans le déranger, en lui apportant quelque chose de plus, mais c'est impossible. On n'entre pas dans le royaume des Cieux en ajoutant les idées du Christ aux idées que l'on a déjà : ce n'est pas une question d'enrichissement culturel personnel. Les idées exprimées par la Parole sont exclusives, et toutes les idées fausses doivent être éliminées comme à grande eau. L'Esprit Saint ne descendra que sur une tête lavée de toute idée fausse. [Extrait des pages 308-309]

[...]




© 2001-2017

Valid HTML 4.01! Valid CSS!