NOTES

Note 1 : Citation de 1 Corinthiens 8, 6.



Note 2 : Citation de Colossiens 1, 17.



Note 3 : Citation de Jean 1, 3.



Note 4 : Citation de Matthieu 5, 45.



Note 5 : Rappel de Sagesse 14, 12 - 14 : « L'idée de fabriquer des idoles a été l'origine de la prostitution, leur invention a corrompu la vie. Parce qu'elles n'étaient pas au commencement, elles ne seront pas non plus éternellement ; c'est en effet par la vaine imagination des hommes qu'elles ont fait leur entrée dans le monde, et c'est pour cela qu'une fin rapide leur a été réservée. »



Note 6 : Jean 1, 4 : « En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »



Note 7 : Voir la citation de Psaumes 18, 2 - 3 au chapitre intitulé : « Les idoles ».



Note 8 : Citation de Apocalypse 21, 5.



Note 9 : Citation de Matthieu 10, 29 - 30.



Note 10 : Citation de Siracide (Ecclésiastique) 42, 20.



Note 11 : Citation de 2 Corinthiens 3, 17.



Note 12 : D'après Galates 3, 20.



Note 13 : D'après Jean 1, 4.



Note 14 : Note au passage qu'il n'est pas contradictoire que l'on projette sur l'écran, des chefs-d'œuvre aussi bien que des navets…



Note 15 : L'expression « être en soi » possède un important passé philosophique. Dans la représentation du réel exposée ici, les créatures sont évidemment dépourvues de ce privilège puisqu'elles sont toujours dépendantes : d'abord de leur Créateur, lors de leur apparition ; durant leur existence, où elles sont sans cesse soumises aux contraintes de leur condition ; enfin, au moment de l'inéluctable disparition qui touche toute forme – qu'elle soit vivante ou non.
L'idée de l'absence d'être en soi traverse toute la Bible. On la trouve – par exemple – dans l'allégorie déjà citée du sarment et de la vigne (le rameau prétendant à un être propre qu'il ne possédera jamais, quoi qu'il fasse) ou dans celle du dieu potier aux prises avec ses créations animées (d'intentions irréalistes) : « Quelle perversité que la vôtre ! Le potier serait-il tenu pour de la glaise, que l'œuvre dise de l'ouvrier : “ Il ne m'a pas faite ”, et que le pot dise du potier : “ Il n'y connaît rien ” ? » (Isaïe 29,16) Voir aussi l'emploi qu'en fait Paul, en Romains 9, 19 - 24.



Note 16 : “ Personne ” dérive d'un mot d'origine étrusque qui désignait le masque de théâtre.



Note 17 : Référence à la fin du chapitre intitulé : « Le péché originel ».



Note 18 : Voir Jean 1, 13 et le chapitre intitulé : « Changer son esprit ».



Note 19 : Citations de Jacques 1, 6 - 8 ; l'ensemble se trouve au chapitre intitulé : « Le pouvoir de la foi ».



Note 20 : Citation de Exode 33, 20 - 23.



Note 21 : Citation de Actes 17, 27 ; traduction légèrement différente au chapitre intitulé : « Si le grain ne meurt ».



Note 22 : Citation de 1 Jean 4, 12.



Note 23 : Citation de Jean 10, 30.



Note 24 : Citation de Jean 17, 20 - 21.



Note 25 : Citation de Jean 17, 22 - 23 ; autre traduction possible : « afin qu'ils soient consommés dans l'Unité ».



Note 26 : Citation de Jean 10, 33 - 34.



Note 27 : Citation de Jean 9, 41.



Note 28 : Ce qui est vu en rêve n'étant pas sur le même plan (de réalité) que ce qui est vu durant la veille, ce qui appartient à l'un des plans ne peut contredire ce qui appartient à l'autre. En opérant un transfert de sens, c'est-à-dire en décalant cette comparaison d'un plan vers le “ haut ”, le rêve prend la place de la veille, laquelle représente alors un état de veille supérieur : l'Esprit Saint.



Note 29 : Citation de 1 Corinthiens 6, 17.




© 2001-2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Valid HTML 4.01! Valid CSS!